Le problème Switch : Le macaron Nintendo et l’objectivité [Remaster Edition]

NDA : Il y a 9 mois, j’avais fait un article à propos de la switch. Mais en le relisant, je me suis dit que je n’avais pas été assez précis dans ce que je voulais dire (ni assez piquant d’ailleurs…). J’ai donc décidé de faire une sorte de Remaster/Portage de mon article (comme on parle de la switch, on est dans le ton….) et de supprimer l’ancien. En plus, l’actualité et le temps qui a passé va me permettre de donner de l’eau à mon moulin et c’est pas plus mal. 

Petit quizz connaissance : Est-ce que vous savez ce qu’est « le macaron Nintendo » ? Non et bien, je vais vous expliquer. Le macaron Nintendo, c’est cette sorte de petit tampon, le plus souvent invisible, qu’on met sur les jeux qui sortiront sur les consoles Nintendo. A quoi ça sert ? Et bien, ça permet de mâcher le travail à certaines masses de joueurs sur la qualité des jeux. En gros, si y a un macaron Nintendo sur le jeu, il sera FORCEMENT bon et incritiquables, les autres à l’inverse sont de sombres hérétiques qui peuvent avoir de la chance que la peine de mort par crémation soit devenue illégale. 

Illustration du macaron Nintendo en image.

Il a maintenant un an et 9 mois, Nintendo a enfin décidé de mettre fin aux souffrances de sa console de salon, la Wii U. Avec ces 13 millions de ventes  et son catalogue de jeux limités, on peut dire sans risque qu’elle n’a pas convaincue grand monde. (bon, y avait quand même des traces de macaron par-ci par-là, vu qu’on nous a quand même fait croire,comme à chaque fois, que fanSmashService justifiait l’achat de l’appareil à raclette de Nintendo). Du coup pour répliquer, la clique à Miyamoto a clairement mis à mort le bousin pour sortir le plus rapidement possible la fameuse « NX », la Switch. La stratégie était payante puis qu’avec le mystère entretenu sur la console, jusqu’à la révélation et les rumeurs sur ce qu’allait être la console, la hype a bien monté et on peut difficilement dire que la console n’a pas bien marché à la sortie. Avec son Zelda Breath of the wild qui s’est avéré excellent (mais complètement déposé de sa composante Wii U…histoire d’être sûr d’avoir un jeu intéressant au line-up) et son côté portable, la console se vend bien et beaucoup le disent : La switch fait totalement oublier la Wii U et semble bien parti pour limite gagner la gen… (même si j’avoue que je ne sais pas quel gen elle est sensée gagner…celle qui est entrain de se finir ? ou celle qui va commencer dans 1,2 voir peut être 3 ans?) 

Mais voilà le souci : Si on est un joueur qui n’est pas DU TOUT sensible au macaron et voit ça comme un argument un poil hypocrite pour justifier de la qualité du jeu, on fait quoi ?  

Personnellement, je ne suis pas spécialement fan de Nintendo. Je suis fan de la série Zelda, j’aime beaucoup metroid et je trouve la saga Fire emblem, Mother ou encore Pikmin très sympathique. Mais le souci, c’est que je ne peux pas piffer Animal crossing ou smash bros, je ne suis pas fan ni de mario ou de starfox que j’ai toujours trouvé bloqué dans une certaine époque et la saga Pokémon me sort par les yeux. Et ce n’est pas un simple a priori, j’ai vraiment tenté de m’intéressé à tout ces jeux. Et si j’ai trouvé de la qualité et de l’inventivité souvent, l’impression que j’ai toujours eu de Nintendo, c’est de l’élève doué mais clairement tellement apprécié que quand il ramène un travail correct sans plus, on lui passe tous et on a tendance à exagérer son talent. Ses dernières années, les consoles, ça a été un bilan que j’ai trouvé mitigé : Entre la N64 qui avait du mal à te donner autre chose que Zelda et Mario, la GameCube qui possédait un joli catalogue mais un peu chiche ou encore la Wii qui a profité d’une idée rigolote à essayer mais qui clairement n’a pas brillé par son catalogue de choix…. Je me demande souvent si le macaron Nintendo, c’est pas le macaron « Nostalgie de la marque ». 

En faites, le seul produit dont je reconnais totalement la légitimité et dont je n’ai rien à redire : c’est la DS. Et vous savez pourquoi ? Parce que cette console a tout ce qu’il faut : Son catalogue est constitué de jeux exclusif liés à ses spécificités, elle a une vraie identité et une vraie personnalité. Ce qui fait que y jouer, c’est clairement découvrir tout un pan de la culture vidéoludique qu’on ne peut pas retrouver ailleurs. Ce qui est tout le contraire de la switch… Aujourd’hui, à la fin de cette année 2018, on sait finalement très peu de choses sur les jeux qu’on va avoir à se mettre sous la dent dans les prochains mois. On sait qu’il aura un Fire emblem (dont tout le monde a l’air de se foutre) et un metroid prime 4 dont on ignore encore tout…. Du reste, cette année, Nintendo s’est focalisé encore sur un énième smash (la fameuse cartouche que Nintendo sort sans trop se fouler puisqu’elle sait qu’elle peut compter sur sa fanbase qui va l’acheter sans se poser de questions) et sa valise rempli à rabord de portages et de remasters. C’est d’ailleurs le souci que j’aurai le plus à reprocher à cette console : Le faites que les remasters et les portages occupent 80% du catalogue et que les 20% restants sont soit les fameuses valeurs sûres de nintendo ou des jeux originales mais dont tout le monde se fout (Coucou Sushi strikers et autres octopath traveler)

Le résultat à l’arrivée, c’est que j’ai l’impression de jouer à une sorte de condensé portable de tout ce que fait la concurrence : Une sorte de « best of » vendu à plein prix, calibré clairement pour être rentable à tout prix. Je ne suis pas naïf hein? Je sais que le jeu vidéo est un business et qu’il faut bien que Nintendo gagne de l’argent mais il a gagné de l’argent et gagné de l’argent en étant très opportuniste. Le pire étant qu’en prime, Nintendo a crée un besoin inexistant à la base. Le fait de te dire « hey joueur, ce sera vachement mieux si tu jouais à ce jeu dans tes toilettes », ce genre de combine un brin manipulateur pour faire croire que cet aspect un brin gadget est indispensable pour l’appréciation d’un jeu. Le fameux macron nintendo…. ou on peut rajouter un « portable » à côté. Sans compter que pas mal de jeux (je parle de toi, Mario Odyssey) sont totalement plombé par le côté portable, ce qui commence à me faire me demander si la console va réellement accueillir un jeu de la trempe d’un véritable jeu de salon. 

Mais le gros souci qui me rend assez perplexe, c’est que tout le monde laisse pisser. Pire, les gens sont heureux de cette situation… C’est quand même dingue de se dire qu’il a 5 ans, on reprochait aux constructeurs de sortir trop de remasters sur les nouveaux consoles de Sony et Microsoft mais qu’avec la switch, on en vient à réclamer clairement ses remasters d’anciens jeux sorti y a des années et dont on peut pourtant faire très facilement l’acquisition encore aujourd’hui (parfois même pour moins chers) ou d’anciens jeux Wii U (Histoire de dire « non mais c’était des bons jeux incompris, logique, c’est nintendo qui les a fait »).  Alors que clairement, l’âme d’une console devrait venir de ses jeux, ses propres jeux fait pour cette console et uniquement pour elle. Et le reste devrait passer après. Le souci, c’est que je me dis que ce statut risque de rester. Pourquoi Nintendo en changerait ? J’ai fait le constat que vous êtes entrain de lire début d’année, on est maintenant en fin d’année et la situation ne change pas de mon point de vue. J’ai encore du mal à voir ce que je vais donner à ma Switch à manger tant la ludothèque ne séduit pas le joueur que je sois, qui aime être bousculé dans ce qu’il joue. 

Et en général, les seuls arguments qu’on me sort c’est « Mais si t’aime pas, t’as qu’à pas jouer » ou « mais regarde, y avait ça sur les autres machines et on s’en plaignait pas ». Alors, déjà, pour moi, le « casse toi si t’aime pas », c’est plus ou moins tenter de conclure le débat sans chercher à le commencer, faire un argument d’autorité en disant que le catalogue maigre de la switch ne serait qu’une affaire de goût. Argument que j’ai beau tourné 100 fois dans ma tête, je le trouve toujours aussi irrecevable. Et ensuite, Si, on s’en plaignait sur les autres machines, je m’en plaignais et je trouvais ça pas normal. Et surtout…. depuis quand on justifie le mauvais par un autre mauvais voir le pire ? c’est mignon de dire que le voisin n’est pas blanc comme neige mais pour ce cas-là, il vaut mieux être irréprochable… et ce n’est vraiment pas le cas ici. C’est un peu comme dire « tout le monde triche donc je peux tricher aussi, c’est pas grave ». 

On pourrait croire que je suis très négatif et que je souhaite clairement la mort de la console. Alors qu’en faites, j’aimerais surtout que la Switch se réveille un peu et qu’elle nous façonne enfin un peu son catalogue, histoire qu’on puisse vraiment dire qu’elle justifie les euros investi dans son acquisition. Si les gens sont content de refaire encore les mêmes jeux en portable, ça les regarde mais comprenez que des joueurs qui ont cru à la Switch et qui jouent eux beaucoup plus (je parle de moi mais aussi de beaucoup d’autres car je doute que mon profil soit unique dans la communauté vidéoludique) se disent que pour l’instant, la switch, elle sert un peu à rien, donne plus l’impression de répéter un peu les mêmes erreurs que la Wii U (portage et licence faciles)… et se désolent que la situation ne change pas vu l’influence du Macaron nintendo.

Pour conclure, J’avais vraiment besoin de sortir tout ça car malheureusement, je vois des hordes fans Nintendo qui demande portage sur portage et qui semble faire passer la Switch pour la console qui donne des leçons à la concurrence en terme de qualité et de contenu……non, juste non les mecs. Dans l’immédiat, Nintendo a plutôt intérêt à injecter du sang neuf dans son catalogue… parce que pour l’heure, elle ressemble plus à une éponge qui sert à ramasser les miettes des autres. Et perso, ça, ça me fait tout sauf rêver ce triste constat après presque 2 ans d’utilisation….

Vivement donc que la masse des joueurs se décident à retrouver le sens des mots « exigences » et « nuance » et qu’on puisse manger enfin autre chose que le macaron goût recyclé de la société à Yamauchi.  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*